Sa condition physique diminue et la fatigue due à la maladie et aux traitements rend plus difficiles ses activités de la vie quotidienne. On entre ainsi rapidement dans un cercle vicieux d’où il est difficile de sortir.

Cette spirale, le programme RaViva entend bien la briser voire même l’anticiper. Mis sur pied il y a quatre ans par la Fondation contre le Cancer, RaViva propose un éventail d’activités physiques adaptées pour permettre au patient de réapprendre à bouger. Taï chi, yoga, gymnastique, ou encore aquagym sont proposés gratuitement pendant une année aux personnes en traitement ou ayant terminé leurs traitements depuis un an.

Les cours de sport collectifs « traditionnels » peuvent être décourageants car le rythme est parfois trop rapide ou intensif. Dans le programme RaViva, par contre, on commence à bouger étape par étape pour pouvoir retrouver à terme une vie plus active, tout en bénéficiant de l’effet entraînant du groupe.

Les cours sont également l’occasion de sortir et de faire de nouvelles rencontres avec des personnes partageant ou ayant partagé les mêmes préoccupations face à la maladie. L’adage « un esprit sain dans un corps sain » prend ici tout son sens puisque, sur le plan psychologique également, le programme RaViva permet de recharger ses batteries.